Guide de la banque en ligne : spécificités, avantages et fiabilité des services

Aujourd’hui très plébiscitées, les banques en ligne se multiplient de façon spectaculaire. Les opérateurs bancaires sont si nombreux que choisir son organisme financier est devenu un véritable casse-tête. Entre opter pour les offres innovantes des nouvelles enseignes et privilégier l’expérience des banques digitales renommées, le choix est difficile. À cela s’ajoute la question suivante : est-ce qu’il ne vaut pas mieux se fier aux services d’une agence bancaire ?

Ce guide s’adresse aux  particuliers souhaitant bénéficier d’une meilleure gestion de ses finances,  via l’ouverture d’un compte auprès d’une banque à distance.

Qu’est-ce qui caractérise une banque à distance ?

Comme son nom l’indique, une banque en ligne ne possède pas d’agences bancaires à proprement dit. Cela constitue déjà une spécificité à mentionner. Le contact, client et conseiller se fait uniquement par le biais de la téléphonie mobile et/ou d’internet. Niveau organisation, les employés des institutions financières digitales officient dans des bureaux uniques.

Les banques digitales ont réussi à percer le marché grâce – en grande partie – à leurs tarifs peu élevés par rapport à ceux des réseaux traditionnels. Elles en ont la possibilité, car elles n’ont pas de grosses dépenses, car elles n’ont besoin que d’une petite équipe de conseillers pour  être opérationnelles.   On observe une considérable réduction des frais bancaires au niveau de ces banques( presque 3 fois moins élevés).

Autre  bon point des  e-agences, elles proposent en échange de l’ouverture d’un compte bancaire courant, des cartes bancaires gratuites et d’autres nombreux cadeaux. Leurs frais de tenue de compte, de prélèvement et de virement sont presque insignifiants. Les agences classiques, pourtant,  facturent jusqu’à 200 euros de frais par an.

Il convient, malgré tout, de mentionner que les organismes en ligne ne proposent pas gratuitement leurs services. Les offres peuvent être accompagnées de services payants non négociables.

Ouvrir un compte bancaire chez une e-banque

La majorité des banques à digitales et des  néo-banques ne demandent  aucun versement à l’ouverture d’un compte courant ni de revenu mensuel minimum requis ni d’épargne. Boursorama, N26, Revolut,  Axa Banque (depuis juillet 2018) et Nickel en font partie. Même les interdits bancaires peuvent s’adresser à Nickel. Monabanq, Fortuneo et BforBank, par contre, réclament un dépôt initial.

En principe, elles ne demandent pas à leurs clients de domicilier leurs revenus chez eux  à l’instar des banques classiques. Mais, il est important de noter qu’un montant minimum d’encours  peut-être demandé sur les comptes pour l’obtention d’une carte Visa.

Chez quelle banque digitale s’inscrire ?

S’inscrire aux services d’une e-agence n’est pas difficile. Le tout c’est de scanner chaque pièce justificative demandée par l’enseigne sollicitée et de lui faire parvenir la totalité. En pratique,  les organismes financiers demandent juste une copie de carte d’identité, de justificatif de revenus et de domicile.

Le dossier du souscripteur est ensuite vérifié par un conseiller. Normalement, dès que c’est  fait, le compte est ouvert. S’en suit l’envoi par courrier recommandé de la carte bancaire. Le compte peut être fermé par le biais d’un simple email, car le client n’est pas tenu par un engagement de détention de compte.

Un particulier peut ouvrir un courant auprès d’une banque en ligne même en ayant de nombreux autres chez  des banques classiques.

Quel organisme financier choisir ? La meilleure façon de sélectionner sa banque digitale c’est de la choisir en fonction de ses besoins. Pour ce faire, n’hésitez pas à consulter un comparateur de banque et également un comparatif de services bancaire.

Ci-après donc une liste d’établissement que vous pourrez solliciter :

Axa Banque:

Filiale d’Axa France, elle a été créée en 2002. Elle propose une ouverture de compte en ligne et en agence et est soutenue par les réseaux commerciaux d’Axa France. Sont inclus dans la liste de ses offres, tous les services qu’une banque classique peut proposer : crédits, épargne, produits du quotidien. Elle a lancé en 2018, une application mobile permettant à ses clients d’être autonomies dans la gestion de leurs comptes. Niveau tarif, ses produits sont très avantageux, mais il faut garder un œil sur ses services payants.

Fortuneo Banque:

Mis en place récemment, en 2009, Fortuneo Banque est une succursale du groupe Crédit Mutuel Arkéa. Elle a des clients en France, en Suisse, au Luxembourg et en Belgique. Pour pouvoir ouvrir un compte courant chez Fortuneo, il faut être rémunéré au minimum 1200 euros par mois ou souscrire un compte épargne de 5000 euros. Quels sont les avantages qu’elle propose ? Des primes de parrainage de 150 euros pour le filleul et son parrain.

ING Direct: 

Établie en 2000, ING Direct siège à Amsterdam et doit sa renommée à ses produits d’épargne. Elle propose un large panel de services dont des comptes courants gratuits accompagnés de cartes bancaires gratuites. Il faut cependant souligner que sa Mastercard Gold est soumise à plusieurs conditions.

ING Direct met à disposition des particuliers des :

  • Livrets d’épargne avec un plafond très élevé ;
  • Prêts immobiliers pouvant aller jusqu’à 1 million d’euros ;
  • Contrat d’assurance vie et bien d’autres produits.

BforBank:

Sur le marché depuis 2009, BforBank a été créée par le groupe Crédit Agricole. L’ouverture d’un compte bancaire chez cette banque digitale nécessite un salaire mensuel brut de 1600 euros ou une rémunération nette mensuelle de 1200 euros. Pour les comptes joints le barème est fixé à 2400 euros par mois. Un encours de 10 000 euros sur un des produits épargne de l’e-agence peut également permettre à client l’ouverture d’un compte courant.

Orange Bank

La néo-banque française a été mise en place, en 2017, par l’opérateur de téléphonie Orange. Dernière née des banques mobiles, elle peut se vanter de proposer des offres totalement innovantes, dont un   livret d’épargne sans plafond de dépôt et rémunéré à 1%. Elle compte aujourd’hui plus de 100 000 clients. À noter, pour pouvoir profiter de ses services, il faut disposer du smartphone adéquat.

Compte C-Zam:

Le Compte C-Zam existe depuis 1981, son capital est détenu à 40 % par BNP Paribas et à 60% par Carrefour. Elle propose un compte courant couplé à une carte Mastercard à un prix modique, et ce, même aux interdits bancaires. La Banque en ligne  n’applique aucune condition de revenu ou d’épargne. Cependant, les retraits d’argent réalisés dans des DAB autres que ceux de Carrefour et de  BNPP sont payants.

Boursorama Banque

Filiale de Société Générale, Boursorama Banque est active depuis 1995. Ses produits bancaires au quotidien sont presque tous gratuits, mais présentent des frais périphériques. Son portail web est particulièrement apprécié pour les informations et conseils qu’elle livre.

Monabanq:

Créée en 2006, Monabanq a l’avantage de proposer des services bancaires peu coûteux par rapport à ses principaux concurrents. Son offre de base (carte Visa Classic + assurance sur les modes de paiement + retraits gratuits dans la zone euro + 5 dépôts d’espèces gratuits + réédition de carte et de code sans frais) coûte environ 2 euros par mois.

Hello Bank !

Autre succursale de BNP Paribas, Hello bank existe depuis 2013. Ses clients peuvent profiter d’une gamme de produits bancaires et de crédits complète : bourse, assurance vie, livrets bancaires, FCP et Sicav, etc. Elle met à disposition des conseillers experts en emprunt et en assurance ainsi qu’une application digitale.

N26 :

La banque mobile N26 est sur est présente sur le marché français des services bancaires en ligne depuis début 2017. Elle n’offre  pas cadeau de bienvenue, mais propose une prime modeste de 15 euros. Ses clients bénéficient cependant, d’une gestion de compte simplifiée (zéro papier et pas de découvert envisageable). N26 peut, par ailleurs, répondre au besoin de liquidités des particuliers grâce à ses prêts personnels.

Revolut :

Revolut s’est implantée sur le territoire français en 2015. Chez Revolut  c’est : aucun cadeau d’ouverture de compte ni d’obligation d’épargne, aucune condition de ressources,  pas de découvert accordé, pas d’émission de chèque et pas de chéquier bien évidemment. Cependant, son application digitale est très facile à utiliser et permet à ses clients de gérer avec facilité leurs comptes. Elle accorde, d’autre part, des cartes virtuelles éphémères permettant de sécuriser les achats en ligne.

Nickel

Nickel existe depuis 2014 et met en avant un concept authentique. Ses clients ont la possibilité d’effectuer des dépôts d’espèces chez les buralistes agréés. Tout comme N26 et Revolut, l’organisme n’autorise aucun découvert afin d’éviter les frais engendrés par des éventuels incidents de paiement. Ses tarifs sont accessibles et n’ont pas changé depuis l’année de son lancement.