Focus sur le compte courant : un produit classique, mais efficace.

Défini comme le compte bancaire le plus classique, le compte courant permet à ses usagers d’effectuer des versements ainsi que des retraits en espèces. Les virements, les chèques, l’utilisation d’une carte bancaire et la programmation de prélèvements pour le paiement de tiers peuvent également se faire grâce à ce produit. Au-delà de toutes ces attributions, le compte bancaire est également ouvert pour la réception de revenu.

 Zoom sur le fonctionnement d’un compte courant

Pour ceux ayant besoin d’un outil pour bien gérer leur argent, le compte courant est la meilleure alternative. Mais où ouvrir son compte ? Sur le marché, il existe deux différentes sortes d’établissements bancaires. En premier lieu, il y a les banques dites traditionnelles et en second lieu se trouvent les banques en ligne. Il convient de mentionner que ces institutions n’affichent ni les mêmes frais ni les mêmes services.

Petit focus sur les frais. D’une manière générale, l’ouverture d’un compte, la tenue aussi bien que la clôture ne sont conditionnées par aucun frais. Ce sont les services associés qui coûtent de l’argent : carte bancaire,  chéquiers, autorisation de découvert, prélèvements, virements, etc. C’est justement au niveau du coût de ces services liés que les banques en ligne prennent l’avantage sur les banques non digitales. Ces dernières offrent gratuitement des cartes bancaires dites Premium tandis que les banques traditionnelles les factures près de 100 euros par an.

Les démarches à suivre pour ouvrir un compte courant

Qui peut ouvrir un compte courant ? Toutes les catégories de personne peuvent y accéder, même mineures ou les majeures considérées comme incapables. Pour cette catégorie de personne, un accompagnement ou une autorisation parentale ou d’un tuteur légal est exigé. Pour information, le dépôt minimum est fixé à 15 euros.

Les étapes d’ouverture à respecter pour l’ouverture de ce genre de compte sont simples. Il suffit de présenter une pièce d’identité, un spécimen de signature et un justificatif de domicile. Une facture d’électricité, un avis d’imposition ou une quittance de loyer peut remplacer le dernier document demandé. La banque se servira de ces éléments pour analyser la capacité juridique du souscripteur. En principe, si le dossier ne présente pas d’anomalies le compte est opérationnel en moins de trois jours. 

Des services qui rémunèrent

Il existe des banques qui rémunèrent les dépôts de leur client, mais il faut dire que cette pratique tend à se raréfier. Par quels ces établissements récompense leur clientèle ? Par le biais des services annexes tels qu’une prime d’ouverture, la mise à disposition d’un support gratuit de budgétisation en ligne, une diminution ou même une suppression des frais, etc. A noter que même si les banques digitales sont en train de prendre le dessus, les anciennes proposent des services clients bien plus développés.