3 points à retenir sur les banques en ligne et les offres innovantes

L’arrivée de nouveaux acteurs, dénommés « pure players », sur le marché financier facilite de plus en plus l’accès à diverses formules de crédits via le digital. Le paiement électronique tend à disparaître au profit de la monnaie mobile.

L’essor des services d’e-banking révolutionne les procédés bancaires classiques. Comment expliquer le bouleversement apporté par les banques en ligne ? L’Observatoire des usages du digital du groupe Orange se penche sur la question. 

La transaction par mobile  remplace les chèques et les cartes

Ces dernières décennies, il faut avouer que la banque a pris un train de recul face aux nouveaux usages de la banque directe. Une enquête d’envergure européenne menée sous la diligence d’Opinion Way semble confirmer ce phénomène. D’abord, les utilisateurs veulent gagner du temps.

Avec l’explosion du mobile par ailleurs, les internautes qui se sont convertis en mobinautes usent beaucoup plus de leurs Smartphones que de leurs cartes bancaires. Près de 60% des Français interrogés lors de ce sondage estiment que d’ici 2025, les transactions s’opèreront quasi exclusivement par mobile. Certains clients d’e-banques prédisent même la disparition de ces moyens de transaction classique au profit du mobile avant que ce délai arrive à son terme.

Les gestionnaires, de moins en moins consultés

Les statistiques confirment, qu’un Français sur deux accède maintenant à ses comptes depuis un Smartphone. Un peu plus de 75% d’entre eux estiment que c’est pratique et que cela les aide à mieux surveiller leurs finances. Aujourd’hui, les clients se rendent rarement aux banques et préfèrent se tourner vers des services d’e-banking sans avoir besoin de se déplacer. C’est plus simple et beaucoup plus rapide.

Plus de 40% des personnes sondées affirment être en mesure de s’affranchir de leurs gestionnaires. Pour au moins 70% d’entre eux, se rendre en agence s’avère inutile pour les opérations courantes réalisables en utilisant un appareil mobile. Beaucoup d’utilisateurs préfèrent aussi se fier à leur conseiller virtuel qu’à leur gestionnaire de compte en banque.

L’e-banking devient une pratique plus omniprésente que jamais

Parallèlement au contexte bancaire qui tend maintenant à se digitaliser, l’essor de la banque mobile devient un fait incontestable. Maintenant 1/5 des Français et des Européens recourent à la banque mobile. Prochainement, cette statistique pourra encore grimper. Bientôt, il sera probable de constater la moitié des Occidentaux se tourner vers des solutions de banque directe accessibles par Smartphone.

Les statistiques restent encore peu représentatives dans l’Hexagone. Il faudra aussi reconnaître que certaines procédures, plus délicates et plus complexes à mettre en œuvre, exigent le recours aux compétences des conseillers bancaires. L’avantage avec les institutions financières classique réside surtout au niveau de la sécurité et par conséquent de la garantie que ces établissements offrent en matière de couverture.

Les utilisateurs ne s’accordent pas tous à confirmer que les services de la banque rapide suffisent à répondre à toutes leurs demandes. Pour les projets de grande envergure, les transactions importantes et les crédits à moyen terme en outre, encore peu de pures players s’engagent à signer un contrat avec leurs clients en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *