Conseils pour protéger son compte bancaire et son épargne

Vous souhaitez mettre votre épargne à l’abri en cas de faillite de votre banque ? Nous allons vous expliquer comment faire.

Connaitre les risques

 Si la banque fait faillite, il est fort probable qu’elle ne parvienne pas à restituer l’épargne de ses clients. Pour pallier à cela,  le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) a été institué en 1999. Cet organe a pour mission de préserver l’intérêt des clients des banques en cas de défaillance de ces dernières. L’intégralité des banques physiques ou en ligne et des entreprises de crédit nationales et étrangères établies en France doivent être affiliées à la FGDR pour pouvoir exercer leur activité. Toutefois, si vous êtes client d’un service de paiement ou d’une néo banque, le FGDR ne va pas forcément vous protéger.

Protéger ses avoirs bancaires jusqu’à 100.000 euros

La garantie des dépôts du Fond de garantie inclut tous les montants déposés sur :

•             les comptes courants

•             les comptes de dépôt à vue ou à terme,

•             les comptes sur livret,

•             les comptes et plans d’épargne logement,

•             les comptes espèces des plans d’épargne en actions (PEA),

•             les comptes des plans d’épargne retraite (PER) bancaires.

Pour les particuliers qui ont plusieurs comptes domiciliés au sein du même établissement, l’ensemble de leurs dépôts sont indemnisés jusqu’à un plafond de 100.000 €. Un conseil : si vos avoirs dépassent les 100.000 €, répartissez le surplus dans des comptes ouverts dans d’autres établissements bancaires pour bénéficier d’autres couvertures car l’indemnisation se fait par établissement bancaire.

 En ce qui concerne les comptes joints, l’indemnisation est répartie de manière égalitaire entre les co titulaires.

Déposer son argent sur les livrets garantis par l’Etat

Pour mettre votre argent à l’abri, déposez-le sur un des livrets suivants :

•             le livret A (et livret bleu),

•             le livret de développement durable et solidaire (LDDS)

•             le livret d’épargne populaire (LEP).

L’argent déposé sur ces livrets fait également l’objet d’une indemnisation à hauteur de 100.000 € par client et par institution bancaire. Sachez que les billets, monnaies et objets placés au coffre-fort de la banque ne sont pas indemnisés par le FGDR.

Se renseigner sur les dépôts exceptionnels couverts

Le plafond d’indemnisation fixé à 100.000 € peut être augmenté jusqu’à plus de 500.000 € pour les dépôts exceptionnels effectués moins de 3 mois avant la faillite de la banque. Les dépôts exceptionnels peuvent résulter de la vente d’un patrimoine immobilier, de la perception d’un dédommagement à la suite d’une blessure corporelle, d’un avantage retraite, d’un héritage, d’un don, d’un leg, d’une prestation compensatoire ou d’une indemnité de rupture de contrat de travail. Notez que l’argent reçu à titre de dédommagement pour blessure corporelle est couvert sans limite du montant d’indemnisation.

La garantie des titres

Si vos titres ont disparus de vos comptes bancaires et que votre banque ou fournisseur de services d’investissement est incapable de vous les restituer ou de vous rembourser à cause d’une cessation de paiement, vous serez également indemnisé jusqu’à 70.000 € dans un délai de 3 mois. Encore une fois, la couverture s’applique par client et par établissement. Ainsi, répartissez vos actions et obligations entre différents établissements.

La protection des comptes d’un entrepreneur

Un entrepreneur exerçant son activité à titre libéral en son propre nom peut bénéficier d’une indemnisation à hauteur de 100.000 € pour tous ses comptes professionnels et personnels. Dans ce cas, il est préférable d’ouvrir un compte professionnel dans un établissement distinct de celui où l’on possède un compte personnel. Mais pour les entrepreneurs dont la personnalité physique n’est pas associée à la personne morale (cas des EURL et EIRL), ils auront droit à deux garanties de 100.000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *